Ketmet @Abattoir

 In Blog
© La Fonderie

Ketmet est la plus grande pleine de jeux couverte de Bruxelles. Tous les mercredis après-midi, le marché couvert des Abattoirs d’Anderlecht accueille des centaines d’enfants, de jeunes et de familles.

En bruxellois, KET signifie gamin et MET, marché. Tous les mercredis après-midi la S.A. Abattoirs, le gérant du site, ouvre les portes aux enfants qui viennent jouer et cuisiner les légumes invendues du marché de dimanche. Ici, rien ne se perd, tout se transforme. Les enfants deviennent des maillons de l’économie circulaire, politique soutenue par le gouvernement bruxellois.

Jouer sous le toit de l’ancien marché d’un des derniers abattoirs européens de ville en dehors des heures de marché est une façon d’imaginer des occupations temporaires alternatives d’une immense surface commerciale. À cent mètres de là, dans les halles fermées, l’abattage des animaux est en cours. Cette mixité fonctionnelle découle d’une politique structurelle de reconfiguration des quartiers situés le long du canal de Charleroi-Bruxelles construit en 1830, en pleine révolution industrielle.

Les deux objectifs de l’action, jouer et manger, renvoient aux deux défis du quartier des Abattoirs: la natalité croissante, suite à des vagues d’immigrations successives, et les modes de consommation des nouvelles populations. Les enfants sont là pour s’amuser. Ils vivent des choses, sans faire le lien avec une connaissance conceptuelle préacquise, l’objectif formel de cette expérience étant tout simplement de les rapprocher de leur quartier afin de renforcer la cohésion sociale.

Recommended Posts

Leave a Comment

Contactez-nous

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt
made @ molengeek.com